le 7 février 2019 à 16h49 L’ISSM et le CFEJE deviennent l’École Supérieure de Praxis Sociale

le 7 février 2019 L’ISSM et le CFEJE deviennent l’École Supérieure de Praxis Sociale

Ancrés dans les secteurs de la petite enfance, de l’intervention sociale et du médico-social, l'Institut Supérieur Social de Mulhouse et le Centre de Formation d'Éducateurs de Jeunes Enfants ont engagé un processus de rapprochement pour former, début 2019, une seule entité sous le nom de École Supérieure de Praxis Sociale.

L’inauguration s’est déroulée jeudi 7 février en présence du Président de la région Grand Est, Jean Rottner, de la deuxième vice-présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Josiane Mehlen-Vetter, et du maire de Mulhouse, Michèle Lutz.

L’École Supérieure de Praxis Sociale : la fusion de l’Institut Supérieur Social de Mulhouse et du Centre de Formation d’Éducateurs de Jeunes Enfants

Créés respectivement en 1927 et en 1973, voisins puisque séparés par l’avenue Kennedy, l’Institut Supérieur Social de Mulhouse et le Centre de Formation d’Éducateurs de Jeunes Enfants travaillent main dans la main depuis près de 30 ans. Fondées sur une histoire commune, un socle académique solide dans les domaines du social et du médico-social et sur une culture de l’engagement identique, les deux entités spécialistes des métiers du social et du médico-social ne font plus qu’une depuis le 1er janvier 2019 sous le nom d’École Supérieure de Praxis Sociale. « Il ne s’agit pas de la simple addition de deux entités, mais de mutualiser nos moyens afin de construire une offre d’excellence, enrichie et adaptée tant dans la recherche que dans la formation », explique Jean-Michel Klinger, le président de l’École Supérieure de Praxis Sociale. Le nouvel établissement dispose pour cela de tous les leviers nécessaires au déploiement de sa stratégie grâce à une gouvernance unique conduite par un conseil d’administration.

450 étudiants et 1000 stagiaires

Avec 450 étudiants en formation initiale, près de 1000 stagiaires en formation continue, 34 professionnels et 400 formateurs, la nouvelle école propose désormais une dizaine de formations dans les métiers de l’humain et de l’accompagnement. Les formations sont réparties sur deux sites : le site Schlumberger et le site Kennedy.
Son ambition est de se positionner dans les politiques sociales tant au sein de la région Grand Est qu’au plan national, tout en renforçant son investissement dans l’espace européen et au-delà pour devenir un véritable outil de recherche adapté aux transformations de notre société. L’école souhaite également développer son offre en matière de formation continue en proposant des modules plus courts pour permettre aux personnes de combiner formation et vie professionnelle.

Engagement et recherche

L’École Supérieure de Praxis Sociale porte donc une stratégie à long terme, aussi bien sur les missions de recherche, de formation, de soutien au développement social et d’appui aux politiques publiques qu’en termes de partenariats et de ressources. « C’est un projet enthousiasmant. Cette ambition que nous portons tous va nous permettre d’aller vers l’école que nous souhaitons construire ensemble sur la base de l’engagement et de l’ouverture. » précise le président Jean-Michel Klinger. De son côté, Chantal Mazeff, directrice générale, a apporté un éclairage sur les fondations de cette nouvelle école : « La réunion de l’Institut Supérieur Social de Mulhouse et du Centre de Formation d’Éducateurs de Jeunes Enfants dote Mulhouse et le Grand Est d’un établissement dont l’ambition est de s’imposer comme un établissement de référence répondant aux attentes des acteurs de l’action sociale, de nos prescripteurs, des collectivités publiques, les établissements sociaux et médico-sociaux, les professionnels mais surtout aux personnes à qui l’action sociale se destine, que nous impliquerons dans nos formations. Pour réussir ce pari, nous nous appuierons sur un diptyque innovant : engagement et recherche, décliné autant en formation initiale qu’en formation continue. »

Se former et se perfectionner en France et à l’étranger

L’École Supérieure de Praxis Sociale a pour objectif de renforcer son assise au sein de la Regio et ses liens avec les partenaires pour proposer et développer des formations professionnalisantes adaptées aux évolutions des différents secteurs comme par exemple l’intervention sociale, la petite enfance ou le médico-social mais également pour accompagner les évolutions et innovations qui émergent et imposent de nouvelles modalités de penser et agir le social. La nouvelle école poursuivra ces objectifs tout en renforçant son assise sur le territoire et ses liens avec les partenaires. Au niveau international, les conventions nouées avec de nombreuses universités européennes en Belgique, Allemagne, Espagne, Italie ou Danemark favorisent la mobilité des étudiants. Une autre illustration du dynamisme de l’école est la création du premier consortium réunissant des établissements de formation en travail social, le CS4F, composé des établissements de Tours, Nancy, Besançon, Dijon et Mulhouse. La nouvelle école conserve aussi les partenariats avec de nombreuses universités et établissements sociaux au Canada, aux États-Unis, au Sénégal ou au Liban.

Nouvelle école, nouvelle identité

L’École Supérieure de Praxis Sociale a été accompagnée dans son rebranding complet par l’agence Mars Rouge : création du logotype, identité graphique et plateforme web. Une nouvelle étape pour cette école destinée à marquer aussi son territoire à l’international. Le nouveau logo incarne l’aboutissement d’un long processus collégial pour faire naître une école engagée dans le secteur médico-social et lui dessiner un bel avenir comme acteur du développement économique et social du territoire et d’une région transfrontalière. Avec comme mot fort le terme « Praxis », le logo est composé d’un isotype : le « P » de Praxis, issu de deux formes lesquelles rappellent la notion de dialogue (guillemet ou phylactère), qui assemblées en créent une nouvelle. Le nom est structuré sur 4 lignes avec en appendice la préposition « de » attirant ainsi le regard sur le mot « Praxis », pour apporter un côté ludique et donner une dynamique à l’ensemble. Pour s’assurer de la bonne information de tous, un site internet dédié à la nouvelle école est en phase de création et sera mis en ligne avant le printemps à l’adresse www.praxis.alsace

L’ISSM et le CFEJE deviennent l’École Supérieure de Praxis Sociale
4.9/5 - 16 votes
L’ISSM et le CFEJE deviennent l’École Supérieure de Praxis Sociale
4.9/5 - 16 votes